Magazine Humeur

617 – Blob Story

Publié le 12 avril 2020 par Stiop

Posté par stiopka dans : Non classé , trackback

Non mais, en fait, il n'est pas si pertinent que cela de recourir à l'avis de sociologues, de comportementalistes ou de médecins afin de cerner les mécanismes intimes du confinement. Nous connaissons toutes et tous de vrais spécialistes en la matière, des personnes qui, dès janvier 2001, ont offert si généreusement à la science une expérience d'enfermement contraint.

Celles et ceux dont nous devrions écouter les sages paroles se prénomment Loana, Jean-Edouard, Kenza, Aziz ou Philippe, car ils ont participé à l'émission qui allait faire émerger la téléréalité en France, le cultissime Loft Story. Ces pionniers ont quasiment 20 ans d'avance sur nous car le vainqueur de l'émission est resté 10 semaines à l'intérieur du Loft. 2 mois et demi calfeutré : la concordance avec la situation que nous vivons n'est-elle pas flagrante ?

Alors, je le sais bien et j'en ai été également coupable car c'était trop facile, c'était tellement snob à l'époque de se moquer des interactions un peu légères entrevues dans la piscine ou des querelles filmées dans les chambres. Nous les prenions pour des imbéciles, nous commentions sans relâche leur vacuité intellectuelle mais nous les observions copieusement alors ré-ouvrons les yeux !

617 – Blob Story

Ces héros modestes n'ont pas uniquement cherché à distraire nos longues soirées de l'hiver 2001 ; non, ils étaient en mission : ils ont vécu une situation nous préparant à la crise du Covid 19. Il faut se l'avouer, les faits sont spectaculaires et retentissants, nous n'avions rien perçu. Je m'étonne à quel point les médias, pourtant si prompts à convoquer des experts en tous genres dans les sessions d'information, ne se tournent pas vers les candidats de Loft Story pour décrypter notre quotidien.

Qui mieux que ces avant-gardistes peuvent nous éclairer en toute légitimité des effets concrets de la réclusion à domicile sur notre moral et sur notre capacité à nous projeter dans l'avenir ? Qui mieux que ces défricheurs peuvent nous éclairer sur les conséquences à long terme du confinement sur notre esprit ? Réponse : les lofteurs.

Alors, pour se donner un peu de perspective, pour entrevoir de manière lucide à quel point notre pensée va se renouveler et acquérir un degré de philosophie jamais atteint, il est temps de relire l'oracle et de méditer. L'un d'entre eux, puissant, visionnaire avait déclaré : " Je vis mon quotidien au jour le jour. "

617 – Blob Story

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine