Magazine Humeur

Macron, maître du non-sens !

Publié le 23 mai 2020 par Observatoiredumensonge

L'idéologie a encore primé sur la réalité.
Révélations exclusives sur un échec dramatique.

Macron, maître du non-sens !

Par Alexandre Goldfarb

Libérez la France de ses gouvernants.

" Le mensonge, c'est l'arme absolue du politique au pouvoir "

Citation créée le 10 avril 2020 en pleine épidémie...

Depuis l'élection de Macron comme Président de la République, la devise de la République française : " liberté, égalité, fraternité " a fait place à trois antonymes : " soumission, inégalité, hostilité ", qui résument à eux seuls, tout le drame de la France aujourd'hui. Ce drame est la conséquence évidente de la politique égotique et autoritaire d'un Président mal élu, inexpérimenté, et sans vision politique pour son pays.
Afin d'asseoir solidement son pouvoir, ce Président a affaibli tous les contre-pouvoirs institutionnels, en particulier le Parlement, privé de sa prérogative essentielle de contrôle de l'action du gouvernement et d'évaluation de politique publique, du fait que l'Assemblée nationale est composée majoritairement de députés appartenant au parti présidentiel, ce qui ouvre la voie à tout excès de la part de l'exécutif. En outre, Macron s'est entouré d'un gouvernement entièrement dévoué à sa cause, comprenant des ministres à son image, c'est-à-dire fondamentalement incompétents.

La situation liée à l'épidémie du coronavirus le prouve de façon criante.
Depuis mars 2020, Macron et ses ministres peinent à masquer leur impuissance et leur incapacité à maîtriser cette situation, derrière des décisions contradictoires et mensongères aussi inefficaces que dangereuses.
En effet, ces tergiversations conduisent le pays à la ruine, en provoquant une crise économique sans précédent.
Les chiffres du premier trimestre 2020 publiés par EUROSTAT l'attestent puisqu'ils montrent que la France accuse un recul de son PIB de 5,8% plus élevé que ses voisins européens.
Ce chiffre n'est qu'un avant-goût de l'ampleur de la crise à venir, car il enregistrera les effets de l'arrêt total de l'économie française, pendant deux mois.
Le chiffre du second trimestre montrera ouvertement les conséquences désastreuses des mesures connexes à l'épidémie sur l'emploi, la consommation, les échanges et plus particulièrement sur certains secteurs de l'économie comme la restauration et le tourisme.

Dans ce contexte, les Français, réputés pour être indisciplinés et contestataires, se sont montrés soumis et dociles, comme traumatisés et hébétés par les informations anxiogènes et le nombre des victimes diffusé chaque jour par tous les médias, fidèles et complices porte-paroles du pouvoir.
Les Français ont respecté les injonctions gouvernementales assorties de mesures drastiques, source de haine et de division.
À titre d'exemple, la mesure relative à " la distanciation sociale ", expression délibérément choisie par le gouvernement au détriment de celle exacte de " distanciation physique ".
Naïfs et dupes, les citoyens n'ont manifestement pas perçu qu'au travers des mesures liées au confinement, Macron poursuivait des objectifs clairs : d'une part, diviser les Français en creusant les inégalités, d'autre part, les priver toujours davantage de leurs libertés en décidant notamment par la loi du 11 mai 2020 de prolonger " l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 juillet 2020 " au prétexte de l'intérêt supérieur de la santé publique, ce qui permet au gouvernement de faire croire qu'il est à la hauteur de la gravité de la situation et en même temps de faire obstacle à toutes éventuelles contestations.
En matière d'inégalités, Macron s'est attaché à les multiplier et à les accentuer depuis le confinement du 17 mars 2020.
Le plus significatives concernent l'une, la différence de traitement entre les jeunes et "les vieux ", qui ont payé le plus lourd tribu dans les maisons de retraites, dont les EHPAD, l'autre a trait à une iniquité sanitaire parmi les départements entre ceux qui disposent de structures hospitalières et de soignants en nombre suffisant et ceux qui en manquent cruellement où la sur-mortalité par le COVID-19 est la plus forte.
Cette fragmentation sociale et territoriale confirme que Macron a fait sien le principe prôné par Machiavel : " diviser pour mieux régner ", afin d'assurer son autorité et consolider le système inique qu'il a mis en place.

En ce printemps 2020, à quelques jours de l'appel du 18 juin 1940, lancé par le général de Gaulle, il importe d'appeler les Français à la résistance, en restant unis et solidaires, pour sortir des gouvernants de la Nation, incapables d'agir dans l'intérêt des Français, et dont l'impéritie et l'incurie sont révélées au grand jour par épidémie.
Cette dernière a démontré non seulement l'impréparation des pouvoirs publics qui ont laissé les hôpitaux à l'abandon à cause de vouloir économiser tout le temps, mais aussi leur erreur fondamentale de délocaliser à outrance, ce qui provoque une totale dépendance de la France à l'égard de la Chine et de l'Inde pour la fabrications des médicaments et des équipements sanitaires les plus élémentaires (masques, blouses, tests, respirateurs...).

Libérez la France de ces politiciens qui la gouvernent : c'est un impératif car notre pays a besoin de responsables scrupuleux, désintéressés et honnêtes, respectueux des principes démocratiques et de la devise de la République " liberté, égalité, fraternité ".

L'inaptitude de Macron a exercé le pouvoir suprême est comparable à celle d'un ancien Président de la République, Albert Lebrun (1932-1940) au sujet le général de Gaulle écrit dans " ses Mémoires de guerre - tomme IV ", ce mot assassin : " Comme chef de l'État, deux choses lui avaient manqué : qui fût un chef, qu'il y eût un État ".
La comparaison n'est pas fortuite, si l'on rappelle que le Président Lebrun, dépassé par la tragédie de la guerre et les retombées de la crise de 1929, a été à la tête d'une République à bout de souffle et d'un personnel notoirement incapable.

Macron, maître du non-sens !

Macron, maître du non-sens !

Président-fondateur Observatoire du MENSONGE

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Macron, maître du non-sens !

Les articles du moment, cliquez sur leur titre :

Vous avez le droit de nous soutenir en vous abonnant simplement à :

Macron, maître du non-sens !
parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide nous est précieuse !

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF " à travers mes commentaires "(V2)

*****

NB : v érifiez que notre mail n'arrive pas dans vos indésirables...

est présent dans Observatoire du MENSONGE 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès. Merci à tous ceux qui nous suivent, qui partagent et qui nous soutiennent.

Nous avons besoin de votre soutien !
Comment ?
Soit vous nous suivez, c'est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don
- voir ci dessous -

Même modeste, à partir d'un Euro, votre don ne peut que nous aider.
Merci ! Alexandre Goldfarb

Macron, maître du non-sens !

Macron, maître non-sens
Macron, maître du non-sens !
N'hésitez pas à commenter après cet article ! Vous pouvez utiliser un pseudo et votre adresse mail n'apparaitra pas...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Observatoiredumensonge 295077 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine