Magazine Peinture

Un art qui se bouge – 1/4 – Art cinétique -Billet n° 342

Publié le 17 octobre 2020 par Masmoulin
Un art qui se bouge – 1/4 – Art cinétique -Billet n° 342Un art qui se bouge – 1/4 – Art cinétique -Billet n° 342

L’Art cinétique ou Kinetic art, du grec. κ ι ν η τ ι κ ο ́ ς « qui met en mouvement », est un courant artistique qui propose des œuvres contenant des parties en mouvement. Le mouvement peut être produit par le vent, le soleil, un moteur ou le spectateur. L’art cinétique englobe une grande variété de techniques et de styles qui se chevauchent.
Dès 1910, les Futuristes italiens s’intéressent au mouvement, puis Alexander Calder et ses Mobiles en 1932 ou encore Marcel Duchamp en 1935 et ses Rotoreliefs
L’expression « art cinétique » apparaît pour la première fois au Kunstgewerbemuseum devenu depuis le Museum für Gestaltung de Zürich en 1960, à propos de l’exposition consacrée à Daniel Spoerri :  » Mat-Kinetische Kunst — Multiple Art Transformable -Art cinétique »
C’est l’exposition « Le mouvement », consacrée à Victor Vasarely entouré d’ Agam, Pol Bury, Robert Jacobsen, Jesus-Rafael Soto et Jean Tinguely, organisée par la Galerie Denise Renéen 1955, qui fait connaître au public l’art cinétique. A cette occasion Vasarely publie le Manifeste jaune consacré au mouvement et à la lumière, qui recouvre, on le verra dans d’autres articles, l’Art optique.


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines