Magazine Peinture

L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344

Publié le 19 octobre 2020 par Masmoulin
L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344

Dans les années 1960, en Europe, des collectifs d’artistes voient le jour, à Paris, le Groupe de Recherche d’Art Visuel – Grav, à Padoue le Groupe N, à Milan le Gruppo T, à Düsseldorf le Zero Gruppe, en Hollande le Groupe nul, à Moscou le Groupe Dvizhenie, ainsi qu’aux Usa à Cleveland l’Anonima Group.
Les travaux de ces groupes de recherche artistique vont être relayés par Nouvelle tendance, fondée en 1961 à Zagreb par les croates Matko Meštrović et Božo Bek et le peintre brésilien Almir Mavignier. Cette cellule, à laquelle ces groupes vont adhérer va pendant plusieurs années exposer les œuvres de la mouvance Op art et art cinétique


Le Groupe de Recherche d’Art Visuel – Grav, est un collectif d’artistes collaboratifs qui veulent faire descendre l’art dans la rue. Il a fonctionné de 1961 à 1968. Il rassemblait : François Morellet , Julio Le Parc , Francisco Sobrino , Horacio Garcia Rossi   Jean-Pierre Yvaral ,Joël Stein,, Vera Molnár . Ils ont exploré tous les effets de l’ art cinétique et de l’ op art en utilisant divers types de lumière artificielle et de mouvement mécanique. Leur première œuvre est un labyrinthe présenté en 1963 à la 3ème Biennale de Paris.

L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344
L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344
Des membres du Grav


Le Gruppo N était un collectif d’artistes italiens de Padoue actifs de 1960 à1966. et se compose d’ Alberto Biasi , Ennio Chiggio, Toni Costa , Edoardo Landi et Manfredo Massironi. Ils privilégient le travail collectif. Ils ont participé en 1965, à l’exposition du Moma « l’oeil réactif »

L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344
L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344
Membres du Gruppo N

Le Gruppo T est un collectif de quatre artistes intéressés par le lumino-cinétisme fondé en 1959 à Milan.
Le groupe était composé de Giovanni Anceschi , Davide Boriani , Gianni Colombo , Gabriele Devecchi vite rejoints par Grazia Varisco .
Leur objectif est de développer un art collectif et impersonnel. Ils utilisent la lumière artificielle, la technologie, les moteurs, pour créer le mouvement. Ils privilégient un art interactif


Zero Gruppe a fait l’objet du billet complet sous le n° 332 A.

L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344
L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344


Le Groupe Nul est un collectif d’artistes hollandais créé en 1960 par Jan Schoonhoven, Armando , Jan Henderikse, Herman de Vries et Henk Peeters. Il s’est éteint en 1965. Il s’inspire des travaux de Lucio Fontana et Yves Klein et aussi du cinétisme.

L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344
L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344


Le Groupe Dvizhenie – Двиdu qui signifie Mouvement est un collectif d’artistes russes créé en 1962 et dissout en 1978. Il rassemblait Lev Nusberg,Francisco Infante-Arana et Viacheslav Koleichuk А. Krivchikov, V. Аkulinin, V. Scherbakov, R. Zanevskaya et М. Dorokhov.. Leur projet se voulait une synthèse des différents moyens techniques disponibles. Ils prévoyaient l’utilisation du mouvement de la lumière, du gaz, éléments en trois dimensions et des projections animées


Anima Group est un collectif de trois artistes américains. Il a été fondé à Cleveland en 1960 par Ernst Benkert, Francis Hewitt et Ed Mieczkowski.

L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344
L’art qui bouge – 3/4 – Les groupes de recherche – Billet n° 344

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines