Magazine Nouvelles

Didier Henry | Le poids des montagnes

Publié le 01 février 2021 par Angèle Paoli

L es arcades, devant la gare de Coni, Didier Henry,
Didier Henry   |  Le poids des montagnes
LE POIDS DES MONTAGNES
je me souviens que la place est en pente,
on ne voit pas les montagnes, mais elles pèsent
leurs vieux ravins de schistes noirs
sur les villages, là-haut, vers la France...
En voiture avec un ami, ce jour de foire,
une trompette joue sous les arcades,
on ne sait pas d'où vient le son
qui tourne et emplit la place et la ville
mêlé au sifflet d'un train qui part...
Le chef de gare sur un quai solitaire
se demande, lissant ses moustaches,
s'il va sortir de l'étui la guitare
cachée dans son bureau derrière l'armoire à soufflets
pour en faire une chanson...
Longtemps que j'allai à Coni,
le joueur de tromba doit être mort,
le chef de gare aussi, et mon ami...
Pour alléger le poids des montagnes
les arcades restent seules.
Continuo, éditions Faï fioc, 2020, page 68.
Didier Henry   |  Le poids des montagnes


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines