Magazine Nouvelles

Émilien Chesnot | [la dernière pluie aura vu grossir l’aube]

Publié le 04 mars 2021 par Angèle Paoli
« Poésie d’un jour


Monotype de Gilles du Bouchet
Monotype de Gilles du Bouchet

[LA DERNIÈRE PLUIE AURA VU GROSSIR L’AUBE]

la dernière pluie aura vu grossir l’aube.

La matière est en odeurs
prêtes à s’effeuiller
plus puissamment vertes.

Sur le chemin
des trous de coma
soudains de l’eau
et de l’eau noire

[…] gaufrage du papier qui installe toutes les encres à la même profondeur […]

forêts je marche
verte intermittence bleue
forêts dont les bords
sont d’un sommeil si pur

[…] le déplacement noir
par lequel
les mots sont nos yeux,

ce déplacement matière nos yeux […]


je suis respiré
calmes forêts

je suis franchi
interminablement
d’une impression verte

ligne en décalage avec sa lumière directe

et tellement franchi que s’aère
mon passage bleuté d’aube et de vent

Émilien Chesnot, in / carne, éditions Æncrages & Co, Collection Ecri(peind)re, 2021, pp. 40-43. Monotypes de Gilles du Bouchet.
Emilien Chesnot 2


ÉMILIEN CHESNOT

Emilien Chesnot portrait denim


■ Émilien Chesnot
sur Terres de femmes

[le monde nous parle] (poème extrait du recueil Il est un air)

■ Voir aussi ▼

→ (sur le site des éditions Æncrages & Co) la page de l’éditeur sur in / carne d’Émilien Chesnot



Retour au répertoire du numéro de mars 2021
Retour à l’ index des auteurs

» Retour Incipit de Terres de femmes

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines