Magazine Humeur

Neuvaine préparatoire à la fête de l'Immaculée Conception. Jour 2 : Marie, pleine de grâce

Publié le 30 novembre 2021 par Crioult

Jour 2 :

 Marie, pleine de grâce

Neuvaine préparatoire à la fête de l'Immaculée Conception. Jour 2 :  Marie, pleine de grâce

 

Dans les Écritures 

« L'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David appelé Joseph : et le nom de la jeune fille était Marie. L'ange entra chez elle et dit : "Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi." » 

Luc 1, 26-28

 

Méditation

Arrêtons-nous aujourd'hui sur la manière dont l'ange s'adresse à Marie. Dans le « Je vous salue, Marie, pleine de grâce... », nous ajoutons le nom de « Marie ». L'ange ne l'a pas appelée par ce nom, si fréquent d'ailleurs dans les Évangiles. 

Serait-ce parce que le nom de « Marie » a déjà été donné par l'évangéliste et qu'il était inutile de le répéter ? Non, car, dans le récit parallèle, l'annonce faite à Zacharie, le nom de celui-ci a déjà été donné, deux fois, par l'évangéliste avant qu'il n'entende la voix de l'ange Gabriel, qui va répéter son nom « Zacharie » : « Sois sans crainte, Zacharie... » 

Le vrai nom de celle qui sera la mère du Sauveur, ce n'est pas « Marie », c'est : « pleine de grâce », comme nous disons en français, « Comblée-de-grâce » dit la traduction liturgique. Notez que l'initiale est une majuscule, comme il est d'usage pour un nom propre. Un trait d'union relie les trois mots, « Comblée », « de » et « grâce », car ils traduisent un seul mot dans le texte de saint Luc, écrit en grec. C'est un mot unique dans toute l'histoire de la langue grecque. Il est de la famille du mot « grâce ». Aucun mot français ne suffit à le traduire. « Chef d'œuvre de la grâce » serait plus exact que « pleine de grâce ». 

Sans la grâce, ce n'est pas Marie. Tel est le sens de son « Immaculée Conception ». En négatif : Marie ne porte aucune trace de péché. En positif : en elle, il n'y a que de la grâce. Les Grecs disent : Panaghia, « toute sainte ». Il n'y a en elle que de la sainteté.

 

Prière à Marie

Ô Marie,

Au jour de l'Annonciation, l'ange de Dieu te salue par ces mots :
« Réjouis-toi, pleine de grâce » 
« Pleine de grâce » : c'est ton vrai nom ; 
Il ne convient qu'à toi. 
Comme ton privilège est unique, unique aussi est le mot qui te désigne.
Tu es le chef d'œuvre de la grâce.
Entendant cette salutation, tu as été bouleversée. 
Seigneur, 
Je ne suis pas comblé de grâce ; 
Mais j'ai reçu ta grâce, au-delà de tout mérite. 
Que je m'étonne toujours de tes bienfaits !
  Prière rédigée par Mgr Jacques Perrier 

 

Réflexion

« Seigneur, tu as préparé à ton Fils une demeure digne de lui par la Conception immaculée de la Vierge. Puisque tu l'as préservée de tout péché par une grâce venant déjà de la mort de ton Fils, accorde-nous, à l'intercession de cette Mère très pure, de parvenir jusqu'à toi, purifiés, nous aussi, de tout mal, par le Christ Notre Seigneur. Amen ! »

Collecte de la messe de l’Immaculée Conception, 8 décembre

 

Chant

Vierge de lumière, 
Tu es le sourire
D'un Dieu qui nous aime, 
Ô Notre Dame !
Vierge de lumière, 
Toute remplie de grâce, 
Dieu vers toi se penche : 
Il t'a choisie avec amour !
Vierge de lumière, 
Vierge conçue sans tache, 
Vierge sans pareille, 
Vierge Marie, réjouis-toi !
Vierge de lumière, 
Tu es la source vive
Où nous venons boire 
L'eau jaillissante de la Vie. 
  J-P. Lécot - J. Antzenberger

 

Invocation 

Ô Marie, conçue sans péché, 
Priez pour nous qui avons recours à vous !

Partager via Gmail
Yahoo!
Google Bookmarks



Retour à La Une de Logo Paperblog