Magazine Journal intime

[Sainte-Brigitte 56] Brigittois enrolés dans les troupes de Napoléon 3/4

Publié le 18 janvier 2022 par Genealogiejumel

De 1789 à 1815 , le système de conscription sous le Premier Empire appellera sous l'Empire environ 2 200 000 hommes. Relativement bien acceptée dans les premiers temps, elle deviendra de plus en plus pesante et de moins en moins bien ressentie.[Sainte-Brigitte 56] Brigittois enrolés dans les troupes de Napoléon 3/4

À la veille de la Révolution Française les armées royales sont recrutées par quatre moyens traditionnels:

  • un recrutement des troupes réglées par enrôlements volontaires et racolage ;
  • un recrutement fort impopulaire des troupes provinciales -appelées milices- et qui préfigure déjà la conscription dans ses principes d'application ;
  • l'utilisation de régiments étrangers, allemands, italiens, suédois, suisses, etc.... ;
  • enfin, la Maison du Roi dans laquelle servaient toute la noblesse et les régiments d'élite.

Les réformes de Choiseul () et celles de Saint-Germain () n'avaient pas apporté les modifications souhaitées par le grand visionnaire militaire qu'était le maréchal de Saxe et qui entrevoyait déjà le principe de la conscription. La Révolution de 1789 va supprimer bien entendu la Maison du Roi, le système du tirage au sort qui servait de base au recrutement de la milice, licencier les régiments étrangers et ne conserver que les troupes réglées.

À partir de la entre dans une période de guerre qui ne prendra fin qu'en (abdication de Napoléon) , à l'exception de quelques brèves périodes de paix.

L'armée est donc à reconstruire, aussi bien dans ses structures d'encadrement qu'au niveau de son recrutement de base.

Au fil du temps ces soldats ont été un peu oubliés,

Sainte Brigitte , comme les autres communes de France, a fourni des soldats, voici quelques soldats Brigittois

______________________________________________________________

Matricule 4896

Taille 1.59m

Visage Ovale

Front haut

yeux gris

nez long

bouche moyenne

menton rond

cheveux et sourcils bruns.

Vie Militaire

Conscrit de l'an 1806,

93e régiment d'infanterie de ligne

Arrivé au corps le 20 novembre 1806

4eme bataillon 4eme compagnie puis passé à la 3eme compagnie

domicilié à Saint-Aignan (56)

A fait la campagne de l 'an 1807 à la Grande Armée.

Mort le 21 juillet 1809 à l'hôpital militaire de Vienne (Autriche) par suite de blessures

Cote / Source SHD/GR 21 YC 694 page 20

Lien vers le document ______________________________________________________________

Matricule 4079

Taille 1,60 m

Visage rond

Front large

Yeux bleus

Nez pointu

Bouche moyenne

Menton large

Cheveux et sourcils châtains

Vie Militaire

Conscrit de l 'an 1810

115ème régiment d'infanterie de ligne

arrivé au corps le 23 novembre 1809,

dernier domicile en : Perret (22 côtes du nord),

affecté au 4éme bataillon 3éme compagnie

puis 3éme bataillon - 3eme compagnie

Grade fusilier

Parti en reforme simple le 8 juillet 1813

Cote / Source SHD/GR21YC821 Numéro de page 183

Lien vers le document

laboureur

Marié avec Jeanne GORIN

Décédé le 26 avril 1851 à Lanfains, 22 Côtes du Nord

______________________________________________________________ ______________________________________________________________

Matricule 1642

Taille 1.666m

Visage ovale

Front bas

Yeux gris

Nez long

Bouche moyenne

Menton fourbu

Cheveux et sourcils châtains

Vie Militaire

Conscrit de l 'an 1807

65e régiment d'infanterie de ligne (ex 70e régiment d'infanterie de ligne),

Rappelé en février arrivé au corps le 21 avril 1815

2eme Bataillons 2eme compagnie

Grade : fusilier

déserté le 21 juillet 1815

Cote / Source SHD/GR 21 YC 590 Numéro de page 278
Lien vers le document

______________________________________________________________

Matricule 4911

Taille 1,60 m

Visage ovale

Front bas

Yeux gris

nez mince

bouche moyenne

menton à fossette

cheveux et sourcils bruns

Vie Militaire

conscrit de l' an 1808

140e régiment d'infanterie de ligne,

arrivé au corps le 2 décembre 1813

4 compagnie - 4eme bataillon

passe au passé au 70° régiment le 8 juin 1814

Rentré au 140° Régiment le 25 février 1814 ,

le 10 avril 1814 en arrière

le 16 juillet suivant rayé

Grade : Soldat

Cote / Source SHD/GR 21 YC 931 Numéro de page 30

Lien vers le document

Vie Civile

ils auront au moins un enfant : Mathurin UZEL 1822-1860

Laboureur à Silfiac

Son frère sera maire de Sainte Brigitte de mai 1823 à février 1848

______________________________________________________________

[Sainte-Brigitte Brigittois enrolés dans troupes Napoléon

[Sainte-Brigitte Brigittois enrolés dans troupes Napoléon


Retour à La Une de Logo Paperblog