Magazine Nouvelles

Felip Costaglioli / J'attends mes pertes

Publié le 19 janvier 2022 par Angèle Paoli

Felip Costaglioli / J'attends mes pertes


Je n'ai pas encore percé l'étrange
itinéraire. Ai-je oublié mes pieds ? Les gens
s'écartent dans un berceau ou tout au fond
d'un bois.


Je garde à mon poignet l'élastique rogné
qui fermait la boîte à cigares de ton père. Il aimait
dire : cigales. Voilà !


Pour lui j'essaie aussi de lire l'arbre
dont le costume t'est familier et la cosse rouillée
de ta voiture. Dans un champ derrière la mer
on construira la cabane opaque d'un baiser.

la souplesse du vide.

autre poche

j'attends mes pertes.

Felip Costaglioli / J'attends mes pertes

Felip Costaglioli, " Itinérant " in J'attends mes pertes, Éditions La Crypte, 2021, pp.63,64,65,66,67,68,69.


Felip Costaglioli / J'attends mes pertes

Source

Sur → → → (sur le site de St. Cloud State University) → (sur le site de La Boucherie littéraire) Terres de femmes
■ Felip Costaglioli
Ne pas jouer avec (poème extrait de Loin de chez soi ?)
Redécorer la grotte (poème extrait de NU)
■ Voir aussi ▼
une notice bio-bibliographique sur Felip Costaglioli
la fiche de l'éditeur sur Ce qu'on vaut de poussière de Felip Costaglioli [PDF]


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines