Magazine Journal intime

Faire de sa vocation ses vacances

Publié le 09 juillet 2009 par Sogbeb

Mason playing doctor II 5/08 par KWDesigns

crédit photo : KWDesigns

CE QUE JE DIS

Après l'effort, le réconfort, nous dit le proverbe, entrevoyant dans le travail une sorte de punition au lieu d'un moyen d'épanouissement personnel. Pourtant, si nous voulons vivre heureux, il nous faut expérimenter simultanément l'effort et le confort au lieu de les faire succéder l'un à l'autre. C'est pourquoi je dis : « Faites de votre vocation des vacances, pour apprendre à trouver dans l'effort le confort, source de bonheur »

Le secret du succès est de faire de ta vocation tes vacances -- Mark Twain

Tout ce dont nous avons besoin pour réussir dans la vie est l'ignorance et la confiance -- Mark Twain

POURQUOI JE LE DIS

J'ai suivi à la télévision, un groupe de jeunes qui profitaient de leurs vacances en jouant au jardinier, au vétérinaire ou encore au sapeur-pompier. Au lieu de passer leurs journées dans les parcs d'attraction à sauter ou devant la télé à zapper de programme de dessins animés aux jeux d'enfants, eh bien ces vacanciers travailleurs, trouvaient leur bonheur dans l'imitation des adultes dans leurs métiers de rêves. « C'est nous-mêmes qui choisissons nos activités et allons à notre rythme. Nous y trouvons du plaisir en même temps que nous apprenons », dit l'un d'eux. Comme Nadège, ces enfants ont ainsi appris à trouver le confort et le réconfort dans leur effort à apprendre un métier pendant les vacances, et après 9 mois d'effort aux études. Si nous parvenons tous à trouver dans chaque activité que nous entreprenons des motifs suffisants de joie et de réconfort nous serons des êtres heureux. J'évoque en la matière trois idées majeures.

  1. Les vacances n'apportent pas toujours repos, plaisir et bonheur

C'est déjà l'été. Et à l'évocation de ce mot, nous voyons sans doute le soleil, les plages, le repos, bref les vacances de rêves. Nous sommes en effet persuadés qu'après l'effort, il faut le réconfort ou encore qu'après la pluie, vient le beau temps. Mais les vacances n'apportent-elles vraiment que repos, plaisir et bonheur ?

Les vacances, du latin vacare, « être sans » sont une période de temps pendant laquelle une personne cesse son activité habituelle … De ce point de vue, « Être en vacances, c'est n'avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire. » selon l'écrivain Robert Orban. Mais en réalité, rares sont ceux qui se contentent vraiment pendant les vacances d'atteindre l'oisiveté la plus totale. Il s'agit plus d'un changement d'activité que d'une cessation d'activité.

Dans ces conditions, pourquoi suis-je obligé d'attendre des « vacances » pour trouver du plaisir dans l'activité que je mène ? Puisque les vacances ne durent qu'à peine le dixième (1/10) de notre temps, il est stratégiquement vital d'apprendre à trouver dans son travail des motivations suffisantes de plaisir. Ne dit-ont pas souvent pas que les asiatiques ont des recettes pour vivre plus heureux et plus longtemps ? Pourtant, ce sont eux qui prennent formellement le moins de vacances dans l'année (7 jours à Hong Kong, Singapour et Taïwan contre 5 semaines en France et en Afrique). C'est que forcément, ils ont appris à trouver dans leur travail le repos, à faire de leur vocation leurs vacances.

  1. Aimer ce que l'on fait permet de s'y « reposer »

La conférencière américaine Patricia Fripp fait cette remarque déconcertante : « Il est étonnant de voir que les gens passent plus de temps à préparer leurs prochaines vacances que leur avenir. » Au lieu de mettre notre ingéniosité à préparer des vacances d'à peine 1 mois, pourquoi ne pas la mettre au service de la planification de notre vie ou plus simplement encore au profit de la bonification de mon travail de 11 mois sur 12 ? Les sages disent que « Le succès c’est d’avoir ce que vous désirez. Le bonheur, c’est d’aimer ce que vous avez. » Ainsi, « Quand on n'a pas ce que l'on aime, il faut aimer ce qu'on a », en le prenant par ses bons côtés. Tel est le secret qui permet de se reposer en travaillant, comme j'en avais parlé sur ce blog en disant « On ne travaille pas pour être fatigué».
En tous les cas, « Si l'on passait l'année entière en vacances, s'amuser serait aussi épuisant que travailler », constate William Shakespeare sans doute parce que « Les seules vacances de l'homme sont les neuf mois qu'il passe dans le sein maternel » selon San-Antonio.

  1. Faire de sa vocation ses vacances

S'il est vrai que même en vacances, on a une activité, qu'est ce qui change véritablement ? La particularité est que l'activité menée pendant les vacances est librement choisi et souvent plaisant, passionnant, et agréable comme une vocation. Le mot vocation vient du latin vocare qui signifie appeler. Il s'agit donc d'un appel (de Dieu). Autrement, la vocation est un désir ardent de faire quelque chose par passion, un penchant impérieux qu'un individu ressent pour une profession, une activité ou un genre de vie.

Avez-vous déjà imaginé ce que votre travail aurait été si vous parveniez à rendre votre travail quotidien aussi plaisant que passionnant ? Forcément nous aurions des résultats et des succès remarquables. C'est sans doute la raison pour laquelle l'écrivain Mark Twain avait lancé cette boutade : «Le secret du succès est de faire de ta vocation tes vacances.» Rendre sa vocation plaisante comme on rend ses vacances agréables. Pour ceux qui pensent qu'il leur occupation actuelle n'est pas digne de leur vocation, je donnerai la réponse d'Og Mandino qui, en parlant du travail de chacun, nous dit « Si je ne puis tirer le bonheur de ce que je fais, je ne saurai jamais ce qu'est le bonheur ». Il s'agit avant tout d'un état d'esprit. En tout cas, « Réussir requiert une certaine dose d'insouciance. » affirme Hervé Desbois.

C'est d'ailleurs la même chose en amour selon Marguerite Duras, femme de lettres et cinéaste française, « Il n’y a pas de vacances à l’amour, ça n’existe pas. L’amour, il faut le vivre complètement avec son ennui et tout, il n’y a pas de vacances possibles à ça. »

ALORS, vas-tu continuer à passer 11 mois de stress et d'anxiété à préparer et à attendre 1 mois de petites vacances ? As-tu déjà choisi ta vocation pour les vacances qui s'annoncent ? Que vas-tu faire de plaisant, de reposant et d'utile au cours de tes prochains congés ? Penses-tu encore qu'il faut bouleverser fondamentalement tes heures de réveil et de coucher pendant les week end et les vacances au lieu d'en profiter pour aller vers un monde meilleur ?

EN DEFINITIVE, apprenons à faire de notre vocation des vacances, ou simplement de notre activité quotidienne une occasion de joie et de bonheur. Constatons qu'effort, confort et réconfort riment fort et que le seul endroit où "succès" précède "travail" est dans le dictionnaire. Pour la part, je vous souhaite des vacances tout aussi heureuses, ensoleillées, distrayantes qu'enrichissantes (au sens propre comme au sens figuré) ...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Faut-il être mielleux pour faire carrière ?

    Au sens métaphorique, il est intéressant de s’interroger sur l’origine de l’expression « être mielleux ». Le miel adoucit la gorge c’est un fait. Mais adoucit-i... Lire la suite

    Par  Willb77
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Ce matin, rendez-vous pour faire une densitométrie!

    Je suis énervée rien que d'y penser! C'était au CHU, 6ème étage. J'ai glandé plus de 40 minutes avant qu'on m'appelle me demande si je peux me lever et tenir... Lire la suite

    Par  Handiady
    JOURNAL INTIME, MALADIES, SANTÉ, TALENTS
  • Faire Refleurir Une Orchidée.

    Oui, non, je préfère prendre les devant, anticiper, investir pour l'avenir, capitaliser des points retraite. Pas pour moi, puisque j'ai comme dans l'idée que... Lire la suite

    Par  Mélina Loupia
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Faire des concessions

    Il y a 3 grand groupes de nationalités sur le bateau, les nigérians (incluant tous ceux venant des pays limitrophes mais travaillant avec un contrat local),... Lire la suite

    Par  Gilles Poirier
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Qu’est ce que ca peut bien faire ??

    Oui, qu’est ce que ca peut ben faire, si je vis ma vie tout à l’envers ?Eric Lapointe répond pour moi : Add on Yoolink Tags:lapointe, musique, vidéo Articles Lire la suite

    Par  Mika3b
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Une visite à faire! Je vous mandate! Allez voir Michael!

    Hier, j'ai eu un com de la part d'un jeune garçon handicapé, Michael CONAN (je n'ai pas encore découvert l'origine de son handicap, mais j'ai lu de nombreux... Lire la suite

    Par  Handiady
    JOURNAL INTIME, MALADIES, SANTÉ, TALENTS
  • Bonne idée (à faire suivre !)

    Bonne idée faire suivre

    Trouvé chez psyblog cette idée. Puisque l'église est ou va être en période de "quête" pour récolter des fonds pour son fonctionnement, afin de faire passer un... Lire la suite

    Par  Beatrice29
    JOURNAL INTIME, TALENTS
Par Emilie Rodriguez
posté le 19 février à 08:26

C'est d'actualité au vue du nombre de magnifiques paysage de facebook en ce moment !