Magazine Nouvelles

La fin… le début

Publié le 01 août 2009 par Frédéric Romano

Ce carnet ouvert il y a maintenant plus de deux ans prend des airs de désert. C’est sans doute une volonté inconsciente de ma part. Une histoire a un début, un déroulement et une fin. La mienne, telle qu’elle coule depuis maintenant presque trente ans a fait l’objet de quelques évocations sur Little Computer People. J’aurais sans doute rêvé la voir écrite ici, d’une manière autre que celle du journal intime, un genre que je n’apprécie guère. J’ai testé, trouvé un concept basé sur une structure un peu éclatée, une succession de mots et de verbes tantôt conjugués à la première personne ou à la troisième. J’ai inventé des personnages, je les ai fait naître et vivre, plus dans leurs sentiments que dans leurs actions. L’action, la mise en scène, la narration, ce sont mes faiblesses. Comme je l’écrivais précédemment, j’ai une difficulté monstrueuse à encadrer une durée entre un début et une fin mais je m’améliore. Vous ne connaîtrez jamais la fin de Romain, ni celle de l’allumeur de réverbère, ni celle de tous les autres. À l’image des dialogues qui introduisent les histoires de ce carnet, vous aurez au moins vécu avec eux des moments, tout au plus une ou deux minutes de leurs vies respectives. J’avais d’autres projets sur la toile mais je ne les concrétiserai pas. Je n’en ai plus l’envie, c’est fini, c’est passé. Il faut croire que je suis guéri…

Little Computer People est officiellement fermé ce samedi 1 août à 23:05. Romain m’a demandé pourquoi et je lui ai répondu que je ne voulais plus écrire en ligne. Il m’a dit de prendre une feuille de papier ou ce carnet rouge que des amis m’ont offert pour mes vingt-neuf ans. Je l’ai fait et j’ai trouvé ça plus convainquant. L’instantané, le décousu, l’énigme, ce n’est plus vraiment mon truc. Il m’a dit “écris” et je lui ai répondu que j’essayerai. Il m’a demandé si on allait se revoir et j’ai dit que je ne savais pas. Il vit sa vie, là-bas, près de son réverbère. Il la vit bien je pense…

Aux autres, les vrais gens, je suppose qu’il me reste à leur dire “au revoir” et “merci”…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Romano 2 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines