Magazine Journal intime

Mes 10km Planet Jogging

Publié le 01 mai 2011 par Etaujourdhui
Mes 10km Planet Jogging Il a fait chaud ce matin au Bois de Boulogne !Je comptais sur la météo de ces derniers jours pour profiter d'une course un peu plus fraîche qu'à Nice :-)C'était raté !
Ce matin, comme tous les matins lorsque je participe à une course, j'ai pris mon petit déjeuner tranquillement. Je n'ai pas trop mangé pour ne pas être trop lourde, mais suffisamment pour être en forme. J'ai pris mon métro et je suis allée retrouver la Porte d'Auteuil où 3000 autres coureurs s'étaient donnés rendez-vous pour la 4e édition du 10km Planet Jogging.
Je suis allée m'échauffer quelques minutes dans les allées du bois.Il commençait déjà à faire chaud. Je savais que la chaleur aurait raison de moi si je ne prenais pas soin de bien m'hydrater. Ce que j'ai fait les jours qui ont précédé la course et que j'ai continué à faire ce matin jusqu'au moment du départ. Je me suis également passé de l'eau sur le visage, les bras, le cou pour rafraîchir mon corps et partir sans aucune souffrance.
A 10h00, le départ est lancé.3000 personnes, ça fait un paquet de monde !!
J'ai couru les 3 premiers kilomètres sous 4'30 (objectif que je m'étais fixé), puis mon allure 10km est revenue se rappeler à moi et ne m'a pas quitté pendant le reste de la course.
Mon mental pendant cette course n'était pas excellent.J'ai su très rapidement que je ne parviendrais pas à descendre sous "ma barre psychologique" des 45'.Dans ces cas là, je suis assez pessimiste. Je me dévalorise et ne pense qu'à une chose : tout arrêter.
Ce qui m'a permis de tenir ?Ceux qui me soutiennent ! Oui, impossible pour moi de devoir admettre et annoncer que j'ai abandonné sur un 10km alors que je me suis entraînée et que je suis physiquement et mentalement capable de courir un semi-marathon.
Après m'être un minimum raisonnée, j'ai poursuivi ma course en me fixant pour objectif de la terminer quel que soit le temps affiché à l'arrivée. Mes jambes devenaient lourdes. La chaleur commençait à peser. J'avais la sensation d'être devenue escargot, pourtant -pour mon plus grand plaisir- ma montre m'annonçait une allure moyenne de 4'38. Ce qui, vous l'imaginez,  m'a permis de reprendre espoir et m'a fortement encouragé ! Un chrono honnête était donc toujours possible ! (merci Garmin !!)
J'ai finalement franchi la ligne d'arrivée en 45'54.Je ne suis pas arrivée à descendre sous 45'.
Mon classement n'est pas encore affiché sur TopChrono.Selon les premières indications, je serai 655e sur 2748 et 13e femme de ma catégorie (VF1) sur 254.
Avec le recul et quelques heures de sages analyses, je ne suis pas mécontente de mon résultat. Ma déception était pourtant perceptible à mon arrivée et les heures qui ont suivies.
Ce 10km était certainement trop proche du Semi-Marathon de Nice. 15 jours pour récupérer d'un semi et me remettre au travail pour ces 10km ne sont pas suffisants. 
J'enchaîne trop de courses, c'est certain ! Mes jambes se fatiguent et mon mental ne suit pas. Je pense qu'il serait plus sage que je me concentre sur un entraînement précis et adapté aux courses auxquelles je me suis engagée.
Je ne veux pas terminer mon année sur les rotules. Je dois me ménager et concentrer mes efforts sur mes entraînements.Ce que je vais faire dès maintenant :-)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Etaujourdhui 19 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog