Magazine Humeur

Eric Zemmour défend Laurent Blanc et lave plus blanc

Publié le 03 mai 2011 par Menye Alain

Eric Zemmour défend Laurent Blanc et lave plus blancLa défense du blanc, même avec la mauvaise foi la plus crasse, est un réflexe pavlovien chez Eric Zemmour, lui, Algérien d’origine, qui se croit plus français que les Français et plus blanc que neige. Là où il est préférable de se taire surtout qu’il ne maîtrise pas le sujet, il pérore, déblatère, s’arroge le droit d’insulter même. Il s’est encore une fois ridiculisé sur les antennes, ce matin, de RTL, où il officie dans la matinale.

 Si aujourd’hui, être défendu par un homme qui prône le racisme en tant que porte-parole du FN à la limite est devenu à la mode dans le landerneau politique, il faut avouer qu’à la place de Laurent Blanc, je m’inquiéterais plutôt. Dans une tambouille aussi hypocrite qu’irresponsable, Zemmour fait de sa chronique, un amalgame honteux. Tout d’abord, au grand dam des footeux, il déclare pince sans rire que Laurent Blanc a fait de Sami Nasri le capitaine des….Bleus. Le ridicule ne s’arrête pas en si bon chemin, il asène des contrevérités à chaque phrase, que dis-je, à chaque mot.

Plus pathétique que le chroniqueur tu meurs ! Au lieu de condamner le fait que le monde multiracial du sport qui prône plus le mérite qu’autre chose ne peut se limiter à la couleur de peau par mimétisme apocryphe au monde politique par exemple, il fait un glissement sémantique dans cette connerie nommée discrimination positive -un oxymore -, en osant prendre des exemples sans tête ni queue, c’est l’hôpital qui se fout de la charité. La vérité c’est que la bi-nationalité est une escroquerie. Les meilleurs jouent pour la France et les moins bons pour leurs pays d’origine, surtut quand ces derniers vont en Coupe du monde…Le reste n’est que verbiage vaseux !

Après lecture de l’extrait de la conversation entre Laurent Blanc et Erick Monbaerts, sans blâmer les deux, on peut se rendre compte de la vacuité abyssale de leur réflexion sur les noirs massifs et les blancs supposés être plus intelligents et « minces ». Comparons les joueurs d’un pays comme le Danemark…blancs pour la plupart et plutôt massifs, et ceux de l’équipe du…Brésil. Les feux follets et dribbleurs du Brésil balaient du revers de la main la représentation de ce stéréotype raciste. Passons.

Eric Zemmour nous donne simplement l’envie de gerber !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine