Magazine Humeur

Libye – Cet après Mouammar Kadhafi qui déchantera.

Publié le 11 juin 2011 par Menye Alain

Libye – Cet après Mouammar Kadhafi qui déchantera.Quand on commence une guerre, personne ne sait réellement comment elle se terminera. Le cas libyen mené dans la précipitation pour se débarasser par tous les moyens d’un leader qui voulait faire sortir l’Afrique de l’ornière, par son action indiscutable auprès de ses nombreux pairs, même du Sénégalais et triste sire Abdoulaye Wade son pourfendeur actuel, des états et des peuples, Mouammar Kadhafi laissera un bilan plus que positif dans son pays n’en déplaise aux esprits chagrins.

La question de l’eau, de l’école et de la santé

La Libye est un pays désertique à…95%. Son l’impulsion du Colonel Kadhafi, le pays a lancé au début des années 1980, pour parvenir à l’autosuffisance alimentaire, le « Grand projet de rivière faite par l’homme » reposant sur l’installation de 4 000 kms de tuyaux pour acheminer l’eau extraite dans le désert du Sahara jusqu’à la côte nord du pays, où vivent la majorité des 5,7 millions d’habitants. Mais, aujourd’hui, à cause de l’Otan, on assiste à une destruction systématique des infrastructures libyennes pour effacer toutes les traces de son oeuvre. Mais, comment  le peuvent-ils, tous ces occidentaux qui en veulent à un homme simplement parce qu’il est fier et ne se laisse pas conter fleurette ?

Kadhafi n’est pas Dieu. En revanche, j’aimerai bien savoir dans quel autre pays au monde, les dirigeants ont privilégié leur peuple. En France notamment, tête de pont contre le guide libyen, il n’y a pas photo. Ce que les médias français ne vous diront jamais sur la Libye dont vous n’avez jamais entendu parler d’immigrés ici ou là, c’est qu’ils étaient bien chez eux. Figurez-vous que, l’eau est gratuite, l’école, de la maternelle à l’université est gratuite, la santé est gratuite et, les libyens ne payent pas de loyer. Cerise sur le gâteau, lorsqu’un jeune couple se marie, on lui octroie une certaine somme pour son installation.

Vous avez dit démocratie ?

Mouammar Kadhafi n’est forcément pas un saint mais, faut-il installer la démocratie à l’aide de bombes ? Ne fallait-il pas discuter ? Forcément, non, puisque l’idée, la seule, au détriment des Libyens, est d’éliminer Kadhafi pour faire main basse sur les richesses du pays. Dit en passant, la nationalisation du pétrole libyen est resté en travers de la gorge de tous ces rapaces qui mènent aujourd’hui la guerre contre ce pays sous des prétextes fallacieux. Pétrole, pétrole !

Savez-vous qu’il y a eu une vraie et seule élection démocratique dans un pays arabe ? Vous serez surpris : en Palestine. On peut aussi se souvenir de l’Algérie aussi. Effectivement donc, comme le dirait Michel Collon, il s’agit de mauvais arabes parce qu’ils avaient donné 56% au Hamas.  C’est ainsi qu’à la tête de la Palestine, il y a un traître à son propre peuple, Mahmoud Abbas, jamais élu mais parce qu’il est l’ami de ceux qui se fichent royalement des arabes.

Le futur héritage du CNT

Ce n’est pas un souhait mais il y a eu des précédents dans le monde. Les libyens redescendront sur terre lorsque l’imposture dite Conseil National de Transition (CNT), ces renégats de Benghazi, seront au pouvoir. Une guerre civile s’installera durablement. La Libye sera l’endroit et le lieu des prochaines attaques contre les intérêts européens. Entre des attentats contre le régime en place qui ne pourra trouver d’alternative pour solutionner le futur abracadabrantesque de la Libye où, finalement, rien ne sera plus gratuit, ils le feront payer à ces gens.

Le CNT héritera en plus, de la grande question de la santé publique qui se posera avec acuité. Un résultat négatif après les intenses bombardements survenus sur ce pays pour rien se fera jour. C’est ainsi qu’il est à prévoir des naissances d’enfants « monstres »: malformations congénitales, cancers, enfants paralysés, souffrant de séquelles cérébrales ou de défaillance cardiaque, d’autres avec un seul bras, six doigts ou même un seul oeil voire deux têtes, comme un journaliste britannique, témoin oculaire l’a vu et révélé  à Fallujah, en Irak. Que les clowns de Benghazi se rassurent, Kadhafi était encore reçu par tous les « grands » de ce monde, il y a encore un an. Plus dure sera la chute ! 

Pour finir, cette petite vidéo pour vous montrer comment il est impossible de dire la vérité. Une expérience belge.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine