Magazine Humeur

Union africaine : Jean Ping le françafrican cède sa place à Dlamini-Zuma

Publié le 16 juillet 2012 par Menye Alain
Jean Ping et Dlamini-Zuma

Jean Ping et Dlamini-Zuma

Les mauvaises nouvelles ne viennent pas forcément d’Afrique. La nuit dernière, Mme Dlamini-Zuma, ministre sud-africaine de l’Intérieur, ancienne ministre des Affaires étrangères et ex épouse du chef de l’Etat Jacob Zuma, a été élue au quatrième tour de scrutin par les chefs d’Etat, au détriment du président sortant, le Gabonais ou plutôt françafricain Jean Ping. Cette nouvelle est réjouissante à plusieurs titres. C’est tout d’abord une satisfaction tant, en plusieurs points, notamment celui du conflit en Libye, il n’a pu cogner du point sur la table, mais se pavanait à Paris avec les agresseurs de l’Afrique, comme je le mentionnais au plus fort de la guerre en Libye, dans la vidéo qui cloture ce très petit post (31′).

 Âgée de 63 ans, Dlamini-Zuma est la première femme et le premier responsable anglophone à diriger la principale institution de l’UA depuis que cette organisation a succédé en 2002 à l’Organisation de l’unité africaine (OUA). Compte tenu de la puissance sud-africaine, les Africains osent espérer que cette femme ne se laissera pas conter fleurette par les prédateurs occidentaux, qui vous invitent à leur table pour mieux vous poignader dans le dos. Le frère Guide Mouammar Kadhafi, d’où il est, en sait quelque chose.

Dlamini-Zuma,  nouveau président de la Commission de l’Union Africaine (UA), organe exécutif de l’organisation continentale, a ainsi vaincu son rival, Jean Ping, qui briguait à sa propre succession, au cours de quatre tours de vote à l’occasion du 19e sommet ordinaire de l’orgnisation continentale, hier, dimanche. Leschefs d’Etat ont préféré finalement se séparer de l’homme qui dirigeait l’organisation depuis 2008. Espérons que c’est une nouvelle ère pour l’Afrique, un nouveau départ plein de promesses…


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine