Magazine Humeur

Les chroniques iraniennes et/ou perses de Jafar : Y’en a des biens

Publié le 10 août 2012 par Menye Alain

Les chroniques iraniennes et/ou perses de Jafar : Y’en a des biensY’en a des biens… Y’en a des biens, disait la chanson. Connaissez-vous le chanteur de style humoristique Didier Super ? Généralement, on aime où on déteste. Sa chanson « y en a des biens » tombe à pic, car plus je regarde la crise syrienne et la façon dont l’Iran est traité par l’occident impérialiste, plus je trouve que ces paroles bon enfant, comiques et un peu clichées reflètent la réalité. Sidi Jafar ibn Claude Abd al Malek alias Jafar en critique musical ? Il faut un début à tous les amis…

Attention : rappelons que les paroles de Didier Super sont toujours à prendre au deuxième, voir troisième degré. L’OTANazi et les impérialistes occidentaux eux, les prennent généralement au premier, ce qui complique fortement la tâche à tous les gens intelligent ayant un raisonnement logique ! Le premier couplet commence ainsi :

« Les arabes c’est comme les lesbiennes et les drogués, les romanos comme les artistes et les pu***, les handicapés c’est comme les lépreux et les noirs, les clochards comme les travelos et certains jeunes » puis vient le refrain « Yen a des biens » répétés en boucle plusieurs fois. Didier Super fait de l’humour douteux au second degré, on peut aimer ou pas, mais surtout regarder le fond de ce qu’il dit : une vision de la société occidentale très réussie. En effet, rappelons que l’occident impérialiste n’attache aucune importance aux vies arabes et associent les arabes à a peu près n’importe qui et n’importe quoi ! Les BHL et compagnie peuvent tant qu’ils veulent appeler à l’intervention en Syrie sous prétexte humanitaire, aucune personne censée n’y croirait.

 Mais l’occident est si décadent et décérébré… enfin… Dites à 50 personnes en bas de chez vous prises au hasard dans la rue que les iraniens sont tous arabes, dans le meilleur des cas 49 approuveront ! Didier Super pourrait dire sans souci « les arabes c’est comme les perses et les musulmans », cela passerait sans que personne ne bronche ! Et en ce qui concerne le couplet sur les noirs, idem ! Les dirigeants occidentaux ont sans vergogne participés aux massacres des Toubous en Libye, et pour ceux qui pensent à une « exception » dans le massacre d’une population africaine, souvenez-vous qui a financé le conflit au Rwanda… Sans compter les massacres de l’armée française aux côtés des « valeureux et démocratiques » soldats d’Alassane Ouattara, qui seront sans cesse présentés comme les gentils menacés par le grand méchant Laurent Gbagbo qui mange des enfants ivoiriens au petit déjeuner, c’est bien connu… Et les africains alliés de ces gens sont des  monstres avides, ne se rendant pas compte qu’ils ne représentent rien aux yeux des chancelleries occidentales qui les remplaceront quand leur humeur le leur dira ! C’est cela sans doute, le drame de l’Afrique, et vu que la seule personnalité politique l’ayant compris fut le Frère Guide Mouammar, on n’est pas sortis de l’auberge vu le sort que ces nazillons lui ont réservés…

Bref. Le deuxième couplet de Didier Super est de la même trempe que le premier. Pas besoin de l’analyser, vous avez compris le principe de la chanson (même si j’apprécie tout particulièrement le passage où, parlant des femmes ayant avortées, Didier lance « celles qui auraient dues le faire, c’est comme la mère à Bush ! »). Cependant une simple chansonnette peut aider à ouvrir les yeux. Effectivement toute la connerie de la société occidentale est, volontairement ou non, exprimée dans cette chanson avec tous ces clichés que l’on entend si souvent, trop souvent. Sa conclusion ne peut être meilleure : Après avoir répétés à longueur de temps « y en a des bieeeens ! », Didier conclut par « Mais quand même des fois, y en a y font ch*** ! », car oui, l’occidental ne s’intéresse à rien, même dans sa propre société, tout ne fait que l’ennuyer. Tout juste capable de suivre le journal de TF1, la vie l’ennui, c’est ainsi. Les gens différents l’amuse à regarder à la télévision quelques minutes, puis il ira bêtement se coucher en gobant tout ce que les médias mainstream lui raconte. Pourquoi penser aux alaouites massacrés par les sbires d’al-Qaïda fournis en arme par les services secrets français ? Les alaouites y en a des biens mais quand même des fois y en a….

Le cerveau occidental fait peur parfois ! Cette analyse musicale fut certes un peu longue, mais nécessaire. Pourquoi ? Parce que permettant d’analyser l’attitude de la société occidentale et toute la décadence intellectuelle de sa population, que se passera t’il quand, après la Syrie, les impérialistes en bottes de cow-boys avec à leur tête Barack Obama, le monstre au sourire Colgate Freedent, voudront s’attaquer à l’Iran ? Les journaux français titreront à peu près cela, et tous ceux ne s’informant que par les médias mainstream le croiront sans sourciller un sourcil (musique !):

« Les iraniens c’est comme les terroristes et les lapidateurs, les perses comme les violeurs et les kamikazes ! Les réfugiés afghans comme les voleurs et les miliciens snipers, les musulmans chiites comme un peu tout ça car faut pas chercher à comprendreuuuh ! Y en a des biens ! Y en a des biens ! Y en a des biens ! Y en a des biens, biens, biens ! Et dans 3 mois on mangera ce qu’il y a dans nos assiettes sans réfléchir et  se rappeler des millions de morts ! » N’oubliez jamais, ô frères et sœurs, que la clé de la victoire dans l’impérialisme est de transformer les peuples en moutons pour qu’ils ne se révoltent plus contre leurs actions ! Ils l’ont presque fait partout… Mais nous ne devons pas les laisser en faire de même avec l’Iran sans réagir ! Cela n’est qu’une question d’années, voire de mois, le prétexte est déjà tout trouvé : le nucléaire ! Bien que n’ayant aucune sympathie pour Saddam Hussein, souvenez-vous de ses soi-disant armes chimiques… Ils n’auront aucun scrupule à refaire le même coup. Mais pour cela, il faudra d’abord passer par la Syrie, où les rebelles, sombres clowns infâmes armés par les occidentaux et la Turquie, honte du monde musulman ex-æquo avec le Qatar et l’Arabie Saoudite, sont écrasés comme des mouches à Alep. Enfin, peut-être est-ce insultant pour les pauvres mouches d’être comparées à de tels fous à lier profanant le nom d’Allah à tout bout de champ… Bachar Al-Assad a transmis à Saïd Jalili (ambassadeur iranien personnel de Seyyed Ali Khamenei, Guide Suprême d’Iran) un message destiné au Guide Suprême iranien disant que « le peuple syrien et son gouvernement sont déterminés à purger le pays de terroristes », ce à quoi le président syrien eu pour réponse : « l’Iran ne permettra jamais la destruction de l’axe de la résistance dont la Syrie est un pilier essentiel ». Bien dit. Nous attendons toujours des réactions occidentales à ces propos… peut-être que Fabius est-il trop occupé dans son autisme et ne peut entendre une voix disant autre chose que « les chrétiens à Beyrouth, les alaouites au tombeau ! » qui sait… Voir le gouvernement français collaborer avec M. le clown Colgate, Freedent et les terroristes de l’axe Qatar-Turquie-Arabie Saoudite appelant au meurtre de tous les non-extrémistes, musulmans pieux où non, m’insupporte plus que tout… Heureusement que les diplomaties iraniennes, russes et chinoises sont là pour redonner espoir à tous ceux pour qui la victoire de l’axe du mal ne peut aboutir !

Cette chronique touche à sa fin, et cette semaine, avec un pincement au cœur, ma chronique n’a quasiment pas évoquée l’Iran… Un peu, superficiellement… Mais cela était nécessaire, et je m’en explique : les choses risquant de bouger dans le monde prochainement, afin de comprendre tout ce qui se passera en Iran et, surtout, les actions diplomatiques iraniennes, comprendre la mentalité des populations occidentales vis-à-vis de ces événements et leur réactivité était une chose nécessaire à mettre au clair une bonne fois pour toutes : c’est dit, c’est fait. Maintenant que vous avez tous cela bien en tête, nous pourrons à l’avenir parler tranquillement de politique géostratégique et comprendre les actions des chancelleries occidentales contre l’Iran, puisqu’ils savent que leurs populations lobotomisées ne réagiront pas. Cette n’est pas un vrai hors-sujet, puisqu’elle permettra de comprendre en temps et en heure lors des crises contre l’Iran les contenus des médias mainstream. Les occidentaux mélangent toujours tout, ceci sera la principale clé de cette lobotomisation de masse et des masses, vous le verrez.

Je vous souhaite à tous une bonne semaine et une bonne continuation du jeûne du Ramadan pour tous les concernés. Je tiens à remercier mon frère de combat Allain Jules, la modératrice ainsi que Didier Super, sans qui je n’aurais pas eu ce petit déclic révélant parfaitement le contenu de la « pensée » occidentale moyenne. Et je l’avoue, oui, en général, Didier Super me fait bien rire et j’apprécie énormément son humour, en particulier dans sa dernière comédie musicale. Je tiens également à dédier cette chronique à Shaaw, qui illumine mes nuits de jeûne du Ramadan. Je vous dis à la semaine prochaine…

Salaam ahlikoum !

Jafar.

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine