Magazine Humeur

AMNESIE OU IGNORANCE ? Maroc: le racisme anti-noir augmente de façon exponentielle

Publié le 05 octobre 2013 par Menye Alain

evil racismeQuand on ne sait rien de son histoire, de l’histoire de son pays, on peut parfois avoir des comportements bizarres. Enfin, je voulais dire racistes. De nombreuses plaintes viennent chaque jour alimenter la page des faits divers au Maroc. Néanmoins, il y a de nombreux noirs qui disent n’avoir jamais eu à souffrir de racisme sur place. Une façon de dire qu’il y a néanmoins le racisme anti-noir au Maroc mais, ce n’est pas généralisé dans toute la société. C’est tant mieux… 

Mais, ce racisme concernerait beaucoup plus les immigrants, les candidats pour un départ en Europe. On peut donc comprendre pourquoi certains d’entre eux entrent en force en Espagne. On a appris que le Conseil Supérieur de la Communication Audiovisuelle (CSCA) a collé un avertissement à la chaîne marocaine Medi1 TV pour avoir diffusé les propos racistes d’une femme. Cette dernière, piégée par une caméra cachée, et à qui on avait menti que son mari la trompait avec une femme noire.

Cette dernière, qui se plaignait alors de son mari qui l’avait trompé par une "azziza" et/ou "négresse" au lieu de préférer un belle blonde parla en ces termes: « C’est tout ce qu’il a réussi à faire, il m’a échangé avec une Noire ! Il faut voir comment elle est ! S’il avait juste pris une femme aux yeux bleus, blonde et belle, j’aurais compris et j’aurais dit que le pauvre cherchait la beauté »

Mais alors, est-ce que les Marocains, qui vénèrent, me semble-t-il, leur roi Mohammed VI, savent seulement que son arrière-grand mère était noire ? Oui, la grand-mère de feu le roi Hassan II était…noire…Les Marocains savent-ils que le plus grand joueur de football au Maroc lui aussi était noir ? Il s’agit de Larbi Ben Barek, surnommé la perle noire, qui a joué avec les bleus, ici, en France. D’ailleurs, le joueur marocain vainqueur d’une coupe d’Europe est un noir du nom de Abdelkrim Merry dit Krimau, ex sociétaire de Bastia avec lequel il a  été finnaliste de la coupe UEFA en 1978.

Comme le martèle Claire Martin, « Le racisme est bien l’infirmité la plus répugnante parmi les diverses laideurs de l’humanité. »


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine