Magazine Humeur

BIENTÔT L’HIVER. Ukraine: Kiev, aux abois, demande (encore) 2 milliards à l’Europe

Publié le 21 octobre 2014 par Menye Alain

Qui pouvait douter de cette issue ? Derrière le zèle et l’arrogance se cachait une fébrilité. On vient d’apprendre que l’Ukraine a demandé aux Européens un « prêt additionnel de deux milliards d’euros », une somme que lui réclame la Russie d’ici à la fin octobre pour reprendre ses livraisons de gaz suspendues en juin, a annoncé mardi la Commission européenne.

Cette demande « va maintenant être examinée en consultation avec le FMI et les autorités ukrainiennes », a ajouté un porte-parole de la Commission, Simon O’Connor, alors que se poursuivait à Bruxelles une rencontre UE-Ukraine-Russie pour garantir l’approvisionnement de l’Ukraine et des Européens en gaz russe cet hiver. Il est finalement amusant de le savoir, tant, les dirigeants Occidentaux et leurs sanctions contre la Russie sont simplement des imbéciles.

La Commission « fera une proposition au Parlement européen et au Conseil », qui représente les Etats membres, sur la base de cette évaluation. « Elle reste très engagée à soutenir l’Ukraine », a ajouté M. O’Connor. Avec l’aide de l’UE, Kiev et Moscou discutent actuellement d’un « accord intérimaire » qui prévoit le paiement par l’Ukraine de 3,1 milliards de dollars de factures impayées au géant gazier russe Gazprom, dont deux milliards avant la fin octobre.

Alors que Kiev est sous perfusion économique, que croyaient vraiment ses dirigeants-usurpateurs actuels ? Que l’Occident était plus puissant que la Russie ? Quelle folie !  Vladimir Poutine, le président russe, a même été très gentil. Il a demandé vendredi dernier à l’UE d’aider Kiev à surmonter ses difficultés financières. Bruxelles a promis à Kiev un soutien à moyen terme de 11 milliards d’euros, dont le plus gros en prêts bonifiés.

Et pourtant, Kiev continue son opération nazie dans le Donbass, accusant son éternel protecteur, Moscou, d’être son bourreau. Une vraie sottise pour des dirigeants amateurs, sans personnalité ni charisme. Des moutons téléguidés par Washington et qui se croient porteurs d’une message universel…


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine