Magazine Humeur

Je suis Charlie

Publié le 08 janvier 2015 par Rolandbosquet

Charlie

      Il va être difficile de surmonter l’émotion tant le choc a été violent et soudain. Mais baisser les bras serait donner raison aux assassins et à ceux qui les ont envoyés. Il va être difficile d’éviter les amalgames et les divisions tant la douleur et les tumultes sont grands. Mais baisser les bras serait s’engager vers les chemins de la régression et du passé. Il va être difficile de retrouver les mots simples du quotidien tant ils vont paraître dérisoires. Mais baisser les bras serait se soumettre aux volontés des forces obscures qui grondent de toute part. Il va être difficile de prononcer les mots d’empathie, de tolérance et de pardon tant l’air du temps y est opposé. Il va être difficile de vivre ensemble tant tout pousse aux divisions et aux oppositions. Mais baisser les bras serait justifier les assassins et ceux qui les ont envoyés. Charb et ses compères de Charlie Hebdo n’étaient pas des saints mais ils assuraient pour nous un combat où nous devrions être chaque jour exemplaires pour la liberté de penser, de croire ou non et de parler, chacun avec ses mots et sa manière. D’autres reprendrons sans doute leur engagement. Il nous reviendra de les soutenir et dénoncer toujours et partout les injustices et les inégalités, les faux-semblants et les malhonnêtetés. C’est à ce prix que notre monde pourra poursuivre son chemin vers son avenir.

(Suivre les chroniques du vieux bougon en s’abonnant à newsletter)


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine