Magazine Journal intime

Les continents

Publié le 18 septembre 2021 par Marie-Anne Keppers

Par Marie-Anne Keppers dans Voyages Instantanés le

Les continents

continents

La première distinction entre les continents a été faite par les anciens marins grecs qui ont donné les noms d'Europe et d'Asie aux terres des deux côtés du cours d'eau de la mer Égée, le détroit des Dardanelles, la mer de Marmara, le détroit de Bosphore et la mer Noire. Les noms ont d'abord été appliqués seulement pour désigner les terres près de la côte et seulement plus tard étendus à l'arrière-pays. Les penseurs de la Grèce antique ont ensuite débattu pour savoir si l'Afrique (alors appelée la Libye) devait être considérée comme faisant partie de l'Asie ou comme une tierce partie du monde. Une division en trois parties s'est finalement imposée. Du point de vue grec, la mer Égée, était le centre du monde, avec l'Asie à l'Est, l'Europe à l'Ouest et au Nord et l'Afrique au Sud.
Alors que les limites géographiques sont immuables (à l'échelle de temps humaine), les limites entre les continents ne sont pas fixes. Dès le début, la frontière de l'Europe avec l'Asie a été prise à partir de la mer Noire, le long de la rivière Rioni (appelée alors le Phasis) en Géorgie. Plus tard, elle était considérée comme allant de la mer Noire par le détroit de Kertch, la mer d'Azov et le long du fleuve Don (appelé alors le Tanais) en Russie.
Le Nil a généralement été considéré comme La frontière entre l'Asie et l'Afrique. Hérodote, au Ve siècle av. J.-C., s'est cependant opposé à cette situation, qui plaçait l'Égypte sur deux continents. Il a donc fait coïncider la rupture entre l'Asie et l'Afrique avec la frontière occidentale de l'Égypte, ce qui situait ce pays en Asie. Il a également remis en question la division en trois de ce qui est en fait une seule masse, un débat qui se poursuit près de deux millénaires et demi plus tard.
Le plus ancien exemple imprimé de la carte en T-O, montrant les 3 continents comme les domaines de fils de Noé : Sem, Iafeth (Japhet) et Cham (Ham)
Ératosthène, au IIIe siècle av. J.-C., a noté que certains géographes divisaient les continents par les fleuves (le Nil et le Don), considérant ainsi les " îles ". D'autres divisaient les continents par des isthmes, appelant donc les continents " péninsules ". Ces géographes fixaient la frontière entre l'Europe et l'Asie à l'isthme entre la mer Noire et la mer Caspienne, et la frontière entre l'Asie et l'Afrique à l'isthme entre la mer Rouge et l'embouchure du lac Bardawil sur la Méditerranée.
Avec la période romaine et le Moyen Âge, quelques auteurs ont pris l'isthme de Suez comme frontière entre l'Asie et l'Afrique, mais la plupart des auteurs continuaient à considérer le Nil ou la frontière occidentale de l'Égypte comme frontière. Au Moyen Âge, le monde a été représenté sur la carte en T-O, avec le T représentant les eaux de la division des trois continents.

continents
Les continents
Les continents
Les continents
Les continents
Les continents

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marie-Anne Keppers Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte